Yamaha DTX10K-X : Avis et Test complet

Ces dernières années, nous avons assisté à une augmentation de la taille des batteries électroniques (tant en termes de popularité que de taille physique), avec une nouvelle génération qui commence à ressembler de plus en plus aux batteries acoustiques. Cette tendance se retrouve dans de nombreuses grandes marques, notamment la gamme VAD de Roland, la série G de Gewa, la e/Merge de Pearl et bien d’autres. La dernière nouveauté de Yamaha sur le marché des kits électroniques prêts pour la scène est la nouvelle série phare DTX10 qui, comme l’affirme la société japonaise, « offre la beauté d’une vraie batterie ».

Disponibles dans les finitions Real Wood ou Black Forest, les coques en bois contribuent à donner au DTX10 l’esthétique d’un kit acoustique (les cornes chromées Yamaha y contribuent également), mais un juste milieu est trouvé entre les pads électroniques plus bas et les toms plus profonds que nous reconnaissons tous dans nos kits acoustiques.

DTX10K X

Il existe deux variantes du DTX10, dont l’une est équipée de têtes en maille et l’autre de têtes TCS (Textured Cellular Silicone) exclusives à Yamaha. Le DTX10K-M et le DTX10K-X sont tous deux équipés de deux pads de tom 10″ et un de 12″, d’un pad de caisse claire 12″, d’un pad de grosse caisse 12″, d’un charleston 13″ et de cymbales crash 13″ et 15″. Les deux kits sont alimentés par le module DTX-PROX de Yamaha, qui regorge de fonctions incroyables telles que des échantillons de haute qualité, des effets multiples assignables individuellement, de l’espace pour 1000 échantillons utilisateur, l’enregistrement sur une mémoire USB, l’enregistrement via l’audio USB, l’audio Bluetooth (génial pour écouter des morceaux depuis un appareil intelligent), l’égaliseur et la création de setlists, pour n’en citer que quelques-unes. L’installation est complétée par un rack robuste de style Hex (RS10-HXR) et des supports pour les pads de charleston et de caisse claire.

Présentation du kit Yamaha DTX10K-X

Nous avons testé le DTX10K-X en finition Black Forest, équipé des têtes TCS de Yamaha. Ces têtes uniques sont dotées d’une surface de jeu texturée en silicone remplie de minuscules bulles d’air, ce qui, selon Yamaha, rapproche le jeu de celui d’une tête acoustique. En pratique, les pads jouent extrêmement bien et offrent une quantité surprenante de rebond, bien que moins qu’une tête à mailles. Pour ceux qui se plaignent que les têtes à mailles sont trop rebondissantes, les TCS pourraient être parfaits. Elles produisent également très peu de son acoustique lorsqu’elles sont frappées.

Les pads de cymbales sont tri-zone (à l’exception des hi-hats qui sont doubles), ce qui signifie un déclenchement séparé pour la cloche, l’arc et le bord des cymbales. Comme sur les précédents e-kits de Yamaha, cela est possible grâce à un seul câble jack stéréo, ce qui n’est pas forcément la norme chez tous les fabricants. Malheureusement, avec cette configuration, il n’y a qu’une seule entrée de déclenchement de rechange sur le module, ce qui ne laisse pas beaucoup de place à l’expansion.

Yamaha PCY 175
Pad de cymbale ride PCY-175

En termes de jouabilité générale, le DTX10K-X est absolument fantastique. Les tailles de cymbales 13″, 15″ et 17″ complètent parfaitement les pads 10″ et 12″ et le kit ne semble pas petit malgré ces dimensions relativement compactes. Il ne sonne certainement pas petit non plus grâce aux échantillons haut de gamme fournis par le module DTX-PROX. Contrairement à d’autres e-kits, les bords des toms à double zone sont programmés comme des rimshots, ce qui améliore énormément la sensation générale du kit et rend le jeu plutôt addictif.

Le module lui-même est relativement prêt à l’emploi, bien que le temps supplémentaire passé à ajuster les paramètres de déclenchement à votre propre style de jeu sera grandement récompensé. Nous avons trouvé que nous devions creuser sur les toms plus que d’habitude alors que les cymbales sont à l’opposé par défaut. Heureusement, plusieurs paramètres de déclenchement peuvent être sauvegardés et rappelés pour différentes situations de jeu. Par exemple, une pratique tranquille à la maison ou un mode concert complet, ou même une configuration qui utilise des déclencheurs acoustiques. Dans le même ordre d’idées, il convient de mentionner que toute modification des paramètres du kit doit être sauvegardée avant de passer à un autre kit ou d’éteindre le module, sinon les paramètres par défaut seront rétablis.

Module de sons DTX PROX
Module de sons DTX-PROX

Le module dispose de 70 presets de kit intégrés qui, pour la plupart, sont constitués de fantastiques échantillons acoustiques. Ils sont équilibrés par un certain nombre de kits de style électronique qui semblent être principalement là pour mettre en valeur les vastes effets disponibles dans le DTX-PROX. Ceux-ci peuvent être réglés à l’aide d’un cadran rotatif à LED, ainsi que la compression et l’ambiance (prises par les micros de la pièce où sont enregistrés les échantillons). Il y a également de la place pour 200 kits utilisateur.

L’édition des kits est facilitée par un plus grand nombre de molettes rotatives qui permettent un accès rapide à la table de mixage, aux changements d’instruments, à l’accordage, à l’assourdissement et aux effets. Il existe également des faders physiques pour les entrées audio, le clic, la sortie master et les téléphones. Le système de menus demande un peu de temps pour s’y habituer, mais les cadrans physiques sont idéaux pour des changements rapides.

Enfin, la fonction Live Set permet de configurer des combinaisons de kits, de tempo et de fichiers audio dans une setlist personnalisée. Cette fonction sera sans doute la bienvenue pour ceux qui veulent utiliser le DTX10K-X sur scène, en particulier s’ils utilisent des pistes d’accompagnement.

Caractéristiques du kit Yamaha DTX10K-X

Voici ce qui est inclus dans ce kit à l’achat :

  • Coques acoustiques : toms 10″, 10″, 12″ dual-zone, caisse claire 12″ tri-zone (avec détection de position) et pad de grosse caisse 12
  • Cymbales anti-swivel : crashes tri-zone 13″ et 15″, ride tri-zone 17″ (avec détection de position) et chapeaux 13″ dual-zone.
  • Têtes : Silicone cellulaire texturé (TCS)
  • Kits/sons : 70 kits préprogrammés et de la place pour 200 kits utilisateur, jusqu’à 1000 échantillons utilisateur.
  • Autres caractéristiques : Audio Bluetooth, audio USB, enregistrement sur mémoire USB (max 90 min), jusqu’à 8 sorties directes, Multi FX et réglages d’ambiance puissants, fonction Live Set, rack RS10-HXR robuste, ampli casque de qualité professionnelle, fonctions d’entraînement intégrées, écran LCD à cristaux liquides.
  • Logiciel fourni : Cubase AI

Découvrez le son de la batterie en vidéo

Mon avis sur le kit Yamaha DTX10K-X

La dernière nouveauté de la gamme de batteries électroniques de Yamaha est aussi digne d’une scène que possible. Non seulement il a une apparence professionnelle, mais une foule de caractéristiques haut de gamme fournies par le puissant module DTX-PROX en font un outil polyvalent pour la maison ou la scène, sans oublier qu’il est très agréable à jouer.

Avantages
  • Coques en bois véritable et matériel métallique pour un look digne d’une scène.
  • Le module DTX-PROX a de véritables atouts dans sa manche.
  • Des échantillons et des multi-fx fantastiques pour des sons de batterie incroyables.
Inconvénients
  • Les réglages de déclenchement doivent être modifiés dès la sortie de la boîte.
  • Une seule entrée de déclenchement supplémentaire
  • Certains des kits intégrés sont un peu gadgets.
DTX10K X
Évaluez cet article
[Total: 1 Average: 5]

Cyber Week chez Thomann : Profitez de jusqu'à -60% de réduction !

X
Guide comparatif des meilleures batteries electroniques
Logo