Yamaha DTX8K-M : Avis et Test complet

Après la sortie de la série de kits DTX6 en 2020, Yamaha a dévoilé à la fin de l’année 2021 la nouvelle gamme DTX8, qui promettait non seulement des sons incroyables, mais aussi un look à la hauteur, grâce à l’utilisation de véritables fûts en bois.

Dans la gamme de batteries électroniques de Yamaha, la DTX8 n’est dépassée que par la nouvelle vedette DTX10, qui bénéficie du module DTX-PROX plus performant, de pads de déclenchement plus grands et d’un Hex Rack en métal très résistant.

Les kits DTX8 sont livrés avec le module DTXPRO (qui fait également partie de la gamme de kits DTX6), mais il existe de nombreuses fonctions communes aux modules PRO et PROX. Il s’agit notamment des boutons Kit Modifier qui permettent d’éditer rapidement l’ambiance, la compression et les effets, d’enregistrer directement sur une mémoire USB jusqu’à 90 minutes dans un seul fichier audio, d’importer des échantillons utilisateur jusqu’à 1000 fichiers et d’un puissant moteur multi-FX.

DTX8K M

Parmi les autres caractéristiques remarquables du module, citons plus de 700 échantillons individuels, 40 kits prédéfinis avec de la place pour 200 créations d’utilisateurs, 10 fonctions d’entraînement dont 37 pistes d’accompagnement, audio et MIDI via USB, ainsi qu’un ampli casque de qualité professionnelle.

Comme le DTX10, le DTX8 est disponible en deux finitions РReal Wood et Black Forest Рavec un choix de deux surfaces de jeu : Mesh ou TCS (Textured Cellular Silicone) de Yamaha. Oui, vous avez bien lu, Yamaha propose d̩sormais des peaux en maille 2 plis en option sur ses e-kits, ce qui est une nouvelle qui sera accueillie favorablement par beaucoup.

Présentation du kit Yamaha DTX8K-M

Le kit DTX8K-M comprend trois toms de 10″, un pad de caisse claire de 12″, un nouveau pad de grosse caisse KP90 de 7,5″, deux crashes de 13″, un ride de 15″ et des hi-hats de 13″. Les toms sont à double zone avec des déclencheurs de rims programmés pour la plupart avec des sons de rimshots réels (plutôt que les rim clicks métalliques que l’on trouve sur d’autres modules), ce qui contribue grandement à améliorer la polyvalence du son et donc la jouabilité globale.

KP90
Kick Pad KP90

La caisse claire possède trois zones, la rim étant divisée en sections, ce qui permet d’obtenir des sons de rimshot et de cross-stick en fonction de l’endroit où la rim extérieure est frappée. La détection de la position offre également plus de nuances vers les bords extérieurs de la surface de jeu principale. Les cymbales sont toutes à trois zones (sauf les charlestons qui en ont deux), ce qui signifie qu’elles sont capables de déclencher séparément la cloche, l’archet et le bord – nous avons trouvé cela particulièrement impressionnant si l’on considère qu’un seul câble est nécessaire pour chaque pad.

Nous avons trouvé que les crash pads de 13″ étaient un peu petits, mais ils sont proportionnels à la nature compacte de l’ensemble. Le ride 15″ est suffisamment grand pour avoir un certain balancement et, comme la caisse claire, il dispose également d’une détection de position. L’ensemble est complété par un rack en plastique solide, des bras de tom et de cymbale en métal, et est fourni avec des pieds de caisse claire et de charleston séparés.

Yamaha XP125SD
Pad de caisse claire Yamaha XP125SD

Les coques en bouleau sont sans surprise d’une grande qualité, compte tenu du pedigree de Yamaha dans la fabrication de coques de batterie acoustique. Bien qu’elles n’aient, bien sûr, aucun impact sur le son, les coques sont un ajout bienvenu et, avec les pieds séparés pour le charleston et la caisse claire, elles aident l’installation à se rapprocher de celle d’un « vrai » kit. Il est dommage qu’elles ne soient pas un peu plus profondes, mais au vu des tendances actuelles du marché, on peut parier que cela pourrait venir plus tard.

Le module contient 40 présélections de kits, mais laisse de la place pour 200 créations d’utilisateurs (assurez-vous simplement de sauvegarder les changements effectués avant de passer au kit suivant). Les 40 presets comprennent un mélange de fantastiques échantillons acoustiques et de kits plus électroniques. La plupart des échantillons sont partagés avec le module haut de gamme DTX-PROX de Yamaha et les deux utilisent en fait le même moteur audio.

Module de sons DTX PRO
Module de sons DTX-PRO

Aussi excellents que soient les préréglages d’usine, les menus offrent de nombreuses possibilités d’exploration, de commutation ou de superposition de sons, d’ajout d’échantillons personnalisés, d’application d’effets, de réglage du mixage et bien plus encore. Nous avons eu quelques difficultés à trouver certains paramètres au début, mais nous nous sommes rapidement habitués à la configuration du DTXPRO.

Nous avons trouvé que les commandes Kit Modifier étaient un coup de génie et qu’elles nous permettaient de contrôler énormément de choses en appuyant sur un bouton (ou en tournant une molette). La possibilité d’intégrer l’ambiance réelle des studios d’enregistrement dans lesquels les échantillons ont été créés est un vrai régal. Cela permet d’obtenir un son de batterie plus naturel et c’est un processus qui distingue les instruments VST basés sur des logiciels depuis des années.

Caractéristiques du kit Yamaha DTX8K-M

Voici ce qui est inclus dans ce kit à l’achat :

  • Coques acoustiques : Trois toms 10″ à double zone, une caisse claire 12″ à triple zone (avec détection de position) et un pad de grosse caisse KP90 de 7,5″.
  • Cymbales anti-swivel : Deux crashes 13″ tri-zone, une ride 15″ tri-zone (avec détection de position) et des chapeaux 13″ dual-zone.
  • Type de peau : Maille
  • Kits : 40 kits prédéfinis et de la place pour 200 kits utilisateur
  • Sons : 712 échantillons individuels, jusqu’à 1000 échantillons utilisateur
  • Autres caractéristiques : audio USB, enregistrement sur mémoire USB (max 90 min), réglages puissants de Multi FX et d’ambiance, amplificateur de casque de qualité professionnelle, fonctions d’entraînement intégrées, écran LCD à cristaux liquides.
  • Logiciel : Fourni avec Cubase AI

Découvrez le son de la batterie en vidéo

Mon avis sur le kit Yamaha DTX8K-M

Le DTX8 se rapproche de son grand frère le DTX10 en termes de fonctionnalités pour un prix environ deux fois moins élevé. Des échantillons fantastiques, des capacités d’édition approfondies, des coques en bouleau et des peaux en maille font de ce produit un ensemble très attrayant.

Avantages
  • Nombreuses caractéristiques communes avec le DTX10 de Yamaha.
  • Les modificateurs de kits permettent de modifier rapidement le son.
  • Peaux en maille
Inconvénients
  • Pas de sorties directes
  • Pas de fonctionnalité Bluetooth
DTX8K M
Évaluez cet article
[Total: 1 Average: 5]

Cyber Week chez Thomann : Profitez de jusqu'à -60% de réduction !

X
Guide comparatif des meilleures batteries electroniques
Logo